la boule bizarre !

Mercredi 6 janvier, les enfants sont allés sur le sentier nature pour ramasser de quoi aménager le nid de l’école, en plus les enfants pouvaient observer les oiseaux grâce à une fiche de reconnaissance que Fabien Dubois de la LPO (ligue de la protection des oiseau) nous a donnée.

Les enfants devaient ramasser : des branches de lierres , des feuilles du chêne et de la mousse. Ensemble, nous avons pris en photo une étrange boule .

voici la boule bizarre appeler cynips

Nous pensons que c’est un nid de guêpe cette étrange boule ! Elle était accroché sur un églantier . On a fait des recherches.

L’églantier est un arbuste épineux de 2 à 3 mètres de hauteur, qui se développe au bord des pâtures et dans les taillis. Cette espèce, beaucoup plus répandue autrefois, lorsque la campagne était parsemée de haies, se distingue par une ravissante floraison de mai à juillet.

Quant à ses galles, sortes de boules chevelues qu’on rencontre souvent sur les tiges de l’églantier, ce sont les « bédégars ». Le bédégar est l’œuvre d’une guêpe appelée « cynips de l’églantier« : elle injecte dans la plante un mystérieux liquide et y pond ses œufs.

voici une pierre glacée
voici le tas de lierre collecté par les enfants

les avis des élèves pour la collecte :

Clément : c’était trop bien de reconnaître les oiseaux !

Charlotte : j’ai bien aimé ramasser de la mousse !

Ensuite, en rentrant à l’école, chaque élève a déposé une petite tige d’osier dans de l’eau. Nous allons voir si des racines se développent. Nous commenceront bientôt un atelier vannerie avec Paul.

les plantations d’osier

Jumana et Gabriel

La cascade dans le ruisseau

Mercredi 16 décembre, nous sommes allés sur le sentier pour aménager les nids. Il y avait beaucoup de brouillard et il faisait froid mais heureusement, on était bien habillés.

dav

On a fait trois groupes : les mésanges bleues, les aigles royaux et les paons.

Les mésanges bleues ont commencé sur les nids. En attendant, les aigles royaux et les paons faisaient le jeu des questions en étoile. Il y avait quatre domaines : les arbres, les plantes, les insectes et les tables d’orientation.

Nous avons observé le petit ruisseau. Nous avons passé beaucoup de temps sur le ruisseau car on a remarqué qu’il y avait des petites cascades. L’eau frappait sur un caillou, elle éclaboussait et faisait un jet d’eau.

Pour traverser, ce n’était pas facile…

La mare a débordé un peu sur le chemin. Il a beaucoup plu ces derniers temps.

On a pris des photos de la mare. Nous allons l’observer au fil des semaines. Nous prendrons une photo à chaque sortie sur le sentier.

Il y avait Valérie sur le sentier qui prenait des photo il y aura peut être un article sur le patriote et sur radio calade.

Célian et Amaury

La consolidation des nids

Mercredi 9 décembre, nous sommes allés sur le sentier nature, David Bartoloméo est venu avec nous. Nous nous sommes séparés en trois groupes, deux répondaient aux questions sur le parcours conte et un groupe consolidait les nids avec David Bartoloméo.

VOICI UNE PHOTO DES ENFANTS CONSOLIDANT LES NIDS.

Ceux qui étaient sur le parcours conte devaient répondre à des questions d’observation. Par exemple : Quelle est la couleur de… ? ou Combien il y a de… ?

Pour le groupe des nids, ils consolidaient les constructions en poussant une branche dans le nid pour bien faire l’arrondi. Des élèves ramassaient de la mousse pour que ce soit plus confortable.

LE TAS DE MOUSSES ET DE FEUILLES.
VOICI DES ENFANTS QUI RAMASSENT DE LA MOUSSE.

Nous avons vus un moineau vers les mangeoires.

Voici nos recherches (extrait du livre « tout connaitre sur les oiseaux » éditions Auzou.

Louis-Martin et Charlotte

découverte sur le parcours faune

Le mercredi 3 décembre nous sommes allés sur le sentier. Nous avons fait le parcours faune et on a répondu aux questions, à l’aide des panneaux, sur le sanglier, le blaireau, le chevreuil, le lièvre, le renard, l’écureuil.

ll y a des enfants qui ont trouvé des traces d’animaux:

des coulées (passage d’animaux)

des glands mangés

une crotte

des poils.

voici une crotte:

voici des poils:

Voici des glands mangés :

Nous avons fait des recherches. Il semblerait que la crotte et les poils proviendraient d’une martre ou d’une fouine.

Renseignement sur la fouine: La fouine est une espèce de mammifère carnivore d’Europe et d’Asie, au pelage gris-brun, courte sur patte et de mœurs nocturne . C’est une martre faisant partie de la famille des Mestelites, au même titre que la belette, le blaireau, la loutre, le putois ou le furet, petits mammifères carnivores se caractérisant souvent par leur odeur forte.

Renseignement sur la martre: Elle fait partie des mammifères. La martre est un animal au pelage marron. Elle ressemble à la fouine, mais elle possède des oreilles plus larges. Sa durée de vie ne dépasse pas 18 ans. La Martre est la plupart du temps silencieuse mais il lui arrive de pousser des cris « tok tok tok ». Et c’est impossible de distinguer la fouine et la martre avec les yeux par contre, la fouine laisse ses crottes dans les greniers, alors que la martre les dépose toujours en pleine nature. Longueur de ses crottes : 8 à 10 cm.

Ana et Jade

LE TRANSPORT DES NIDS

Samedi 2 décembre, plusieurs adultes et quelques élèves de la classe nous ont aidés à transporter cinq nids sur le sentier nature. Avec le tracteur et la remorque du papa de Célian, nous avons mis les nids près de l’observatoire en hauteur.

Il y avais cinq groupes : le 1er groupe est resté à l’école pour mettre les nids sur la remorque, le 2ème creusait pour faire des plats pour les nids (le terrain est en pente), le 3ème faisait des mosaïques avec des tuiles pour faire plus joli, un autre groupe enlevait les panneaux du parcours animaux et oiseaux et le dernier groupe a repeint quelques panneaux de géographie.

 » C’était très bien, on a préparé le sentier pour l’hiver ! » Toineau

 » C’était drôle, on a très bien installé les nids et je suis fier de notre travail ! » Clément

Toineau et Clément 👽👽